Vie pratique

Formation HACCP pôle emploi

Vous désirez créer une entreprise dans le domaine de la restauration commerciale ou collective ? Sachet tout d’abord que l’exploitation d’un établissement dans le secteur de la restauration demande de respecter les lois de la réglementation française au niveau de d’hygiène et de la sécurité alimentaire. C’est en suivant vous-même, ou au moins un membre de votre personnel la formation « HACCP » que vous pouvez y parvenir.

La formation HACCP incontournable

Afin d’être en conformité avec la loi, les restaurateurs doivent disposer d’au moins un employé parmi le personnel du restaurant qu’ils dirigent qui doit être formé à la méthode dite HACCP (Hazard Analysis Critical Control). Et ce, en vertu de la loi du 27 juillet 2010 et du décret du 24 juin 2011, en vigueur depuis le 1er octobre 2012. La durée légale de la formation HACCP est de 14 heures, réparties sur 2 jours. Ce stage peut être financé par Pôle Emploi.

La formation permis d’exploitation obligatoire

La formation « Permis d’exploitation » est destinée aux restaurateurs et donc aux chefs d’entreprise qui servent, dans leur établissement, des boissons alcoolisées à consommer sur place.
Le stage en question dure 20 heures réparties sur 3 jours. Cette durée est réduite à 6 heures, si le stagiaire justifie d’une expérience professionnelle d’au moins 10 ans en tant qu’exploitant ou gestionnaire dans le secteur de l’agroalimentaire.
Les formations HACCP et « Permis d’exploitation » sont toutes deux obligatoires pour le chef d’entreprise qui veut  d’obtenir la petite ou grande licence-restaurant.

La formation HACCP : Pôle emploi et les structures d’aide au financement

Les chefs d’entreprise peuvent donc mobiliser plusieurs dispositifs de financement pour leurs formations professionnelles, que ce soit pour eux-mêmes ou pour la professionnalisation de leurs salariés.

A lire aussi:  Comment bien acheter du street art ?

Aides aux créateurs ou repreneurs d’entreprise

Selon Pôle Emploi, une entreprise sur deux est créée par un demandeur d’emploi en France.de ce fait, plusieurs des aides destinées aux demandeurs d’emploi sont exploitées par les créateurs et repreneurs d’entreprise qui désirent  se former, dans le cas où ils n’ont pas encore de travail.

Dispositifs d’accompagnement et d’aide aux salariés

  • CPF-DIF (Compte Personnel de Formation/Droit Individuel à la Formation).
  • AIF (Aide Individuelle à la Formation).
  • CIF (Congé Individuel Formation).
  • CP (Contrat de Professionnalisation).
  • POF (Passeport Orientation-Formation).
  • PF (Plan de Formation) de l’entreprise.
  • CEP (Conseil en Évolution Professionnelle).
  • PP (Périodes de Professionnalisation).

 Comment choisir son organisme de formation

Il ne faut pas hésitez non plus à vous renseigner, auprès du centre prestataire que vous aurez choisi, de toutes les options possibles auxquelles vous et vos salariés avez droit.  Il faut donc préciser que pour qu’une formation soit finançable, il est nécessaire que les prestations de formation de l’organisme choisi répondent à des critères de qualité définis par le décret du 30 juin 2015. Le centre doit en outre être inscrit par les OPCA sur leur catalogue.

Afin d’en savoir plus sur la méthode de financement de votre projet par Pôle Emploi, suivez donc le lien suivant https://formation-haccp.info/financement/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *