implant mammaire
Mode et Beauté

L’implant mammaire est-il remboursé par la Sécurité Sociale ?

La poitrine est un atout physique indéniable pour la femme. Mais il arrive que, pour diverses raisons, les seins deviennent flasques. C’est là qu’intervient l’augmentation mammaire qui est d’ailleurs l’une des chirurgies esthétiques les plus pratiquées chez les femmes entre 20 et 50 ans. Cependant, bien qu’il s’agisse d’une chirurgie, l’augmentation mammaire n’est pas remboursée par la Sécurité Sociale, sauf cas exceptionnel.

Quelques notions sur l’augmentation mammaire

L’augmentation mammaire est une intervention chirurgicale qui, comme son nom l’indique, a pour but de donner du volume aux seins. Pour ce faire, le chirurgien insère des implants mammaires.

De nos jours, il existe deux différentes formes d’implants mammaires :

  • La forme ronde
  • La forme anatomique

Grâce aux avancées technologiques, les cicatrices de l’intervention sont à peine visibles.

Le coût d’une augmentation mammaire varie en fonction de divers paramètres. Outre l’acte en lui-même, d’autres frais annexes s’ajoutent à la facture. Par ailleurs, il convient de souligner que l’implant mammaire est entièrement à la charge de la patiente.

Que comprend le coût d’une prothèse mammaire ?

Avant l’intervention, la patiente doit faire deux consultations auprès du chirurgien qui se chargera de son opération. Ce premier entretien d’évaluation s’estime entre 50 euros et 100 euros.

Le prix d’un implant mammaire se décompose comme suit en règles générales :

  • Honoraires du chirurgien
  • Frais d’hospitalisation
  • Honoraires de l’anesthésiste
  • Coût de l’anesthésie
  • Coûts des implants mammaires
  • Frais postopératoires
  • Soutien-gorge de compression
  • Médicaments et crème cicatrisante

En somme, le prix d’une augmentation mammaire coûte au minimum 2500 euros et 8000 euros au maximum.

A lire aussi:  Comment choisir un bonnet de laine pour l’hiver

Pourquoi le Sécurité Sociale ne rembourse-t-elle pas une augmentation des seins ?

Tout d’abord, tout ce qui a attrait à l’esthétique n’est pas pris en charge par la Sécurité Sociale ou l’assurance maladie. De ce fait, l’augmentation des seins fait partie de ces chirurgies qui ne sont pas remboursées par la Sécurité Sociale.

Il convient néanmoins de souligner que dans certains cas, l’assurance maladie fait une exception. Dans ce cas l’augmentation mammaire est prescrite à des fins curatives ou réparatrices. Pour pouvoir profiter du remboursement, il faut bien entendu que la patiente présente une justification légale médicale, émanant de son médecin traitant. Cette pièce justificative sera également présentée à la clinique et au chirurgien qui se chargera de réaliser l’opération.

En dehors de ces cas exceptionnels, l’augmentation mammaire ne peut pas prétendre à un remboursement de la part de l’assurance maladie et de la Sécurité Sociale.

Qu’est-ce qui peut modifier le coût de la pose d’implants mammaires ?

Comme mentionné plus tôt, le prix d’une opération d’augmentation des seins est variable.

Le prix final affiché sur la facture dépend de plusieurs facteurs. On mentionnera notamment la technique utilisée par le médecin pour réussir l’intervention. La complexité de chaque cas opératoire sera également considérée.

De même, on citera les facteurs suivants qui influencent le prix total de l’opération :

  • Les prothèses mammaires : la marque et ses spécificités
  • L’étude du dossier de la patiente
  • La notoriété du médecin et de la clinique
  • Le parcours professionnel du chirurgien et son expérience

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *